Le Cessationisme est une doctrine anti--biblique : Les miracles n'ont pas cessé

07 juin 2019 - 58 vues

RETROUVEZ L'INTEGRALITE DE NOS ENSEIGNEMENTS SUR LE SITE WEB DE LA FONDATION MENORAH YESHUA
Le Cessationisme est une doctrine anti--biblique : Les miracles n'ont pas cessé. Les églises traditionnelles prônent depuis des siècles, la fin des charismes à l'ère apostolique, ce qui est totalement faux.
Cette doctrine diabolique prétend que c’est désormais le canon des Écritures qui remplace la dimension charismatique du ministère des Apôtres, les miracles et les dons n’ayant servi qu’à la promotion de cette nouvelle religion qu’était l’Évangile dans l’empire romain. Dans le protestantisme, selon les époques, la méfiance vis-à-vis de l’exercice effectif des charismes se dotera d’explications différentes mais qui toutes aboutissent à la même conclusion : les dons du Saint-Esprit n’ont plus vraiment leur place, ou du moins ils doivent être intégrés à la vie spirituelle d’une façon différente que ce que pourrait laisser croire une lecture au premier degré des récits des Actes. Ainsi, à côté d’un « cessationisme » théologique qui aujourd’hui encore s’oppose avec virulence aux affirmations des pentecôtistes ou des Charismatiques, il existe dans notre société moderne un « cessationisme » plus diffus qui conteste la pertinence d’une irruption effective de Dieu dans un monde désormais compris comme clos.819 Nous esquisserons donc brièvement trois moments ou trois aspects de cette mise en suspens d’une manifestation effective de l’Esprit telle que la revendique le Pentecôtisme.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article