GESTES BARRIERES TIRENT LEUR SOURCE DES LOIS SANITAIRES BIBLIQUES

26 mars 2020 - 40 vues

2Timothée 3:16, 17
14 Pour toi, demeure ferme dans les choses que tu as apprises et qui t’ont été confiées, sachant de qui tu les as apprises ;
15 Et que tu as dès ton enfance la connaissance des saintes lettres, qui peuvent t’instruire pour le salut, par la foi qui est en Jésus-Christ.
16 Toute l’Ecriture est divinement inspirée, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ;
17 Afin que l’homme de Dieu soit accompli, et parfaitement propre pour toute bonne œuvre.
Face à la lutte contre les maladies qu’elles soient infectieuses ou non, les épidémies et les pandémies en occurrence celle en date du coronavirus COVID-19, les spécialistes et scientifiques poursuivent une quête sans fin des derniers arcanes en matière de santé. Des sommes colossales sont dépensées, des mesures, méthodes et prescriptions sont décrétées. Et pourtant, les résultats ne suivent pas, trop de malades dans le monde, des millions de personnes souffrent de problèmes cardiaques, de cancers, d’avc, de diabète, VIH et d’autres maladies. Que dire des troubles psychiques ? Des millions de gens prennent des médicaments pour soigner des dérèglements psychiques. Pour beaucoup, être à l’affût de tout ce qui pourrait contribuer à se procurer une bonne santé est devenu une recherche coûteuse et sans fin de l’élixir de l’éternité, laquelle ne réussit pas souvent à produire la santé et la paix d’esprit souhaités. Pourquoi cela ? Y aurait-il une dimension manquante à nos connaissances, qui nous permette de jouir d’une bonne santé ?
Tous les savants, ou presque, s'entendent sur le fait que le système de lois sanitaires des cinq premiers livres de la Bible est le premier qui ait été établi de toute l'histoire de l'humanité. L'un d'eux les appelle "les chapitres remarquables" de la médecine de l'antiquité. Un autre reconnaît que ces lois reposent sur "de solides fondements scientifiques", même si on les compare aux découvertes de l'ère moderne; il ajoute que, de tous les codes médicaux de l'antiquité, aucun n'est aussi complet ni approfondi.
Selon un autre encore, ces lois "dépassent d'une façon incroyable les connaissances de l'époque", et "les Israélites sont les fondateurs de la médecine préventive".
Un autre savant affirme que ces lois sanitaires étaient supérieures à toutes celles qui existaient alors, dans le monde entier" et que, "jusqu'à aujourd'hui, on n'y a apporté que très peu d'améliorations".

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article