COVID 19 & Les couples : Explosion des divorces en chine après le confinement

26 mars 2020 - 43 vues

Le COVID-19 et ses lots de malheurs ? Le chine qui lève progressivement les mesures de de confinement et quarantaine, enregistre un nombre important de demandes de divorce qui a fortement augmenté depuis la fin de la quarantaine dans certaines villes. La période de confinement total se solde non seulement par une explosion des violences domestiques et mais en plus du nombre des demandes de divorce. Que doit-on y penser d’un point de vue biblique ? Non il ne faut pas chercher la responsabilité du côté de la pandémie bien au contraire, car le confinement est une grâce inouïe pour les familles, pour les aider à consolider les liens. Malheureusement force est de constater que nous vivons dans une société qui a perdu ses repères. Les couples se construisent et se déconstruisent au gré des caprices. Nous sommes dans les temps de la fin : la bible nous dit dans la deuxième épitre à Timothée au chapitre III, 2-5 « Sache, au reste, que dans les derniers jours il y aura des temps fâcheux.  Car les hommes seront amateurs d’eux-mêmes, avares, vains, orgueilleux, médisants, désobéissants à leurs pères et à leurs mères, ingrats, profanes ; sans affection naturelle, sans fidélité, calomniateurs, incontinents, cruels, ennemis des gens de bien ; traîtres, emportés, enflés d’orgueil, amateurs des voluptés plutôt que de Dieu ; ayant l’apparence de la piété, mais ayant renoncé à sa force. Eloigne-toi aussi de ces gens-là » Ainsi nous vivons dans un monde formaté sur des fausses valeurs qui sont contraires à ce que nous enseignent les Saintes Ecritures. Les gens ne se connaissant pas vraiment avant de s’engager mutuellement dans une vie à deux. Bien plus, les centres d’intérêts sont bien éloignés du Seigneur JESUS-CHRIST, on est à la poursuite d’un « bonheur éphémère » qui se retrouve dans les activités de loisir comme à la quête d’une fuite en avant. Sauf qu’avec le confinement, ces lieux de loisirs sont aussi impactés, même le travail qui pour certains était devenu leur deuxième vie est aussi affecté par ces mesures, privés de sorties, seule la maison redevient notre seul espace privée/publique.
Avec le confinement, on finit par redevenir naturel, ne dit-on pas chasser le naturel et il revient au galop ? On ne joue plus un rôle, plus moyen de lisser son personnage, on est appelés à vivre avec l’autre 24h/24 et 7/7. Nous devenons vrais tel que nous avions toujours été, à bas les masques, fini les faux-semblants. Les couples se redécouvrent sous leurs vrais jours. A côté de ça, la peur de mourir, de tomber malade, s’invite dans les foyers, cette psychose qui fait que l’autre pourrait être vecteur de notre mal-être…. Que nous dit la parole de Dieu ?

EVANGILE DE MATTHIEU CHAPITRE XIX VERSETS 1-14 VERSION JF OSTERVALD (1771)

1 Quand Jésus eut achevé ces discours, il partit de Galilée, et s’en alla dans les quartiers de la Judée, au-delà du Jourdain.
2 Et beaucoup de peuple l’y suivit, et il guérit là leurs malades.
3 Des Pharisiens y vinrent aussi pour le tenter, et ils lui dirent : Est-il permis à un homme de répudier sa femme, pour quelque sujet que ce soit ?
4 Et il leur répondit : N’avez-vous pas lu que celui qui créa l’homme, au commencement du monde, fit un homme et une femme ;
5 Et qu’il est dit : C’est à cause de cela que l’homme quittera son père et sa mère, et qu’il s’attachera à sa femme, et les deux ne seront qu’une seule chair ?
6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme ne sépare donc point ce que Dieu a uni.
7 Ils lui dirent : Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner la lettre de divorce, quand on veut répudier sa femme ?
8 Il leur dit : C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais il n’en était pas ainsi au commencement.
9 Mais je vous dis, moi, que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause d’adultère, et en épousera une autre, commet un adultère ; et celui qui épousera celle qui a été répudiée, commet aussi un adultère.
10 Ses disciples lui dirent : Si telle est la condition de l’homme avec la femme, il ne convient pas de se marier.
11 Mais il leur dit : Tous ne sont pas capables de cela, mais ceux-là seulement à qui il a été donné.
12 Car il y a des eunuques qui sont nés tels, dès le ventre de leur mère ; il y en a qui ont été faits eunuques par les hommes, et il y en a qui se sont faits eunuques eux-mêmes pour le royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre ceci, le comprenne.

DEUXIEME EPITRE A TIMOTHEE AU CHAPITRE IV, 1-5
1 Je te conjure donc devant Dieu et devant le Seigneur Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, lorsqu’il apparaîtra dans son règne ;
2 prêche la parole, insiste en temps et hors de temps, reprends, censure, et exhorte avec toute sorte de douceur, et en instruisant.
3 Car il viendra un temps que les hommes ne souffriront point la saine doctrine ; mais qu’ayant une démangeaison d’entendre des choses agréables, ils s’assembleront des docteurs selon leurs propres désirs ;

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article